Site d’information de l’Union Départementale des Syndicats CGT du CHER

tract OPHLM de Bourges

publié le mardi 25 octobre 2005 par Rédacteur - Collaborateur de l’UD CGT du CHER

Syndicat C.G.T de l’OPHLM de la ville de Bourges

 Transformation de l’OPHLM en OPAC

 NON à la casse du Service Public à l’Office Public d’Habitation à loyer modéré de la ville de Bourges.

Une fois de plus, le Conseil d’Administration et la Direction de l’Office montrent leur faiblesse en imposant leur volonté, sans vouloir débattre sur ce sujet primordial qu’est le logement social.

Que dire aujourd’hui de la mise à disposition, par l’OPHLM., de moyens humains et de moyens matériels à une structure intitulée G.I.E., mais sans exigence légale à ce jour, alors que la SA. D’H.L.M. JACQUES CŒUR ne met elle, que ses bureaux à disposition.

Au titre du renouvellement urbain, alors que les opérations de prestige sont réservées à la SA. L’Office se contente de démolir et de ramasser les miettes laissées par son prestigieux homologue qui ne serait pas loin de vivre à ses crochets et de lui prendre tous ses bons locataires.

Une fois de plus on se moque des personnels de la fonction publique territoriale (F.P.T). En effet, le décret 93-852 du 17 juin 1993 régissant les personnels des O.P.A.C a sonné le glas de nos avancements et de nos promotions.

A qui peut-on se fier lorsque l’on se trouve confronté à une Direction qui ne met pas en place une politique de carrière, qu’il y a généralement absence de négociations. Qui plus est, elle fera vraisemblablement fi de la loi S.R.U prévoyant la possibilité pour les personnels de la F.P.T. la pérennité en matière d’avancements et de promotions.

Qu’en sera-t-il de notre régime indemnitaire, des primes semestrielles, des 35 heures, des chèques déjeuner et des agents affectés au G.I.E. à l’issue de celui-ci ?

Aucun élément à l’heure actuelle ne nous permet d’évaluer la pertinence de la transformation de notre Office en OPAC. Cela ne résolvera en rien la problématique de mise en œuvre d’une meilleure politique de l’habitat.

Personnel de l’office, rien n’est perdu, agissons de concert et rapidement pour lutter contre la politique à outrance de casse de notre outil de travail, synonyme de précarité croissance.

Le 28 octobre 2005, tous dans l’action, tous en grève. Participer au rassemblement à 14 heures devant l’Office, 207, route de St Michel

Un préavis de grève a été déposé par notre Syndicat. Il permet de débrayer 55 minutes, et pouvant aller à une demi-journée le vendredi 28 octobre après midi.


Accueil du site | Contact | Plan du site | Espace privé | Statistiques | visites : 824154

Suivre la vie du site fr  Suivre la vie du site DOSSIERS de l’UD  Suivre la vie du site SERVICES PUBLICS   ?

Site réalisé avec SPIP 1.9.2d + ALTERNATIVES

Creative Commons License