Site d’information
de l’Union Départementale
des Syndicats CGT du CHER

La relaxe pour Frédéric PICHOT

vendredi 22 juin 2007

Frédéric PICHOT, militant CGT de l’imprimerie BUSSIERE à Saint-Amand, victime d’une machination de la direction pour qui la répression anti syndicale est une longue tradition, devait comparaître devant le tribunal correctionnel mercredi 20 juin.
L’audience ne s’est pas tenue en raison de la grève des avocats contre la fermeture de la Cour d’Appel de Bourges. Le rassemblement prévu devant le Palais de Justice a l’appel de la CGT a cependant eu lieu ainsi qu’un débrayage à l’imprimerie Bussière ou la quasi totalité des salariés ont débrayé pendant une heure l’après midi.
Frédéric doit être relaxé car c’est aussi les libertés syndicales qui sont attaquées.


Documents joints

Déclaration CGT lors du rassemblement devant le Palais de Justice

22 juin 2007
Type de document : PDF
8 ko

La relaxe pour Frédéric PICHOT

13 juin 2007
Type de document : PDF
173.8 ko

Accueil du site | Contact | Plan du site | | Statistiques du site | Visiteurs : 9512 / 1046454

Suivre la vie du site fr  Suivre la vie du site ACTUALITES   ?    |    Les sites syndiqués OPML   ?

Site réalisé avec SPIP 3.2.7 + AHUNTSIC

Creative Commons License